Déc 08

Ecole : la France doit encore progresser

salle-de-classe

Le rapport PISA,publié à intervalles réguliers par l’OCDE, vient d’apporter une fois encore, hélas, les preuves des lacunes du système éducatif Français.

De 2012 à 2016 notre pays passe de la 25ème à la 27ème position sur 72 pour la qualité de l’enseignement scientifique dispensé par notre système éducatif. C’est préoccupant mais il y a plus grave : la France est bonnet d’âne en matière d’inégalités sociales devant la réussite scolaire. En d’autres termes plus un enfant est de condition modeste, moins il a de chances de succès à l’école. En tant que député je m’intéresse de près à ces questions et j’ai eu à plusieurs reprises l’occasion d’intervenir dans l’hémicycle pour alerter sur les dangers de cette situation.

L’investissement dans l’éducation est à mes yeux une priorité absolue. Il y va de l’avenir de notre pays, d’autant plus que l’immensité des bouleversements scientifiques et technologiques exige d’élever sensiblement le niveau de formation de tous les élèves. Ne pas souscrire à cette exigence c’est affaiblir gravement notre capacité à affronter les défis de l’avenir. Quand elle était au pouvoir, la droite a cependant choisi de se soustraire à cet indispensable priorité. Ce fut une catastrophe, comme l’atteste le rapport PISA. Depuis 2012 la gauche a accompli des efforts notables, avec notamment la création d’environ 60000 postes dans l’éducation nationale. Dorénavant la part budgétaire consacrée par la France à son éducation est dans la moyenne des pays de l’OCDE, y compris des pays qui réussissent le mieux le test Pisa. Je m’en réjouis.

Aussi convient-il à présent de bien utiliser les budgets consacrés à l’éducation.

D’abord il faut revaloriser sensiblement le métier d’enseignant, notamment en consentant plus de moyens à leur formation et en les rémunérant mieux qu’ils ne le sont aujourd’hui. Ensuite en permettant aux parents d’élèves de jouer un rôle plus actif dans le fonctionnement du système éducatif. De plus il faudrait accorder une plus large autonomie aux établissements scolaires, avec les moyens qui vont avec, afin de permettre aux équipes éducatives et aux parents d’être plus efficaces en étant plus près des réalités de terrain. Enfin il m’apparait indispensable de rééquilibrer le budget de l’éducation en faveur de l’école primaire. Ce sont dans les premières années de l’apprentissage que se joue souvent la réussite des élèves. C’est également durant ces premières années que l’école pourrait mieux lutter contre les inégalités

C’est ma conviction profonde, et je ne dissimule pas mon inquiétude devant les projets de la droite qui veut encore – la preuve par Fillon – réduire les moins pour l’école et notamment en baissant le nombre d’enseignants et en réduisant l’école maternelle.

Lien Permanent pour cet article : http://www.jncarpentier.fr/ecole-france-progresser/

Déc 07

L’éducation, mère des batailles !

La publication de l’enquête PISA de l’OCDE démontrant que l’école française a encore des difficultés, voici mon point de vue en vidéo.

Lien Permanent pour cet article : http://www.jncarpentier.fr/leducation-mere-batailles/

Déc 01

La gauche ne doit pas baisser les bras

telechargementFrançois Hollande a donc renoncé à être candidat à sa propre succession. Il a exposé ses raisons avec une dignité que je salue. Ce renoncement est le résultat d’un quinquennat difficile. Et il serait abusif de lui en faire porter à lui seul la responsabilité.

Certes dans bien des domaines les progrès sont avérés : mariage pour tous, éducation, lutte contre le réchauffement climatique, etc…mais je n’ignore pas les échecs,notamment en matière de lutte contre le chômage. Je regrette aussi que nous n’ayons pu engager l’Europe sur un chemin moins libéral.

De l’intervention du Président de la république j’ai retenu ceci : désormais la gauche est face à ses responsabilités. Va-t-elle continuer le bal des égos, au risque de rendre inéluctable un duel de second tour entre la droite ultralibérale et l’extrême droite, ou bien saura-t-elle se ressaisir et proposer une alternative convaincante ? La seule chose qui compte c’est de tenter de répondre aux attentes quotidiennes de notre peuple.

Je sais que le défi à relever est complexe, mais je veux croire qu’il est à notre portée.

Lien Permanent pour cet article : http://www.jncarpentier.fr/gauche-ne-baisser-bras/

Nov 24

Soyons écolos !

Aujourd’hui je vous parle d’écologie et tant pis si je suis décalé avec l’actualité où l’on nous parle de reculer la retraite à 65 ans, de supprimer les 35 heures, de faire des coupes sombres dans l’école, la santé…, de supprimer l’ISF, d’augmenter la TVA, et même de contester l’IVG… Tout cela est très inquiétant. Ils nous promettent du « sang et des larmes ». Malgré ce flot continu d’idées conservatrices exposées depuis plusieurs semaines dans les médias (Trump et primaires de la droite française), je persiste à croire à une société plus apaisée, plus égalitaire. Tant pis si je nage à contre-courant. Je ne suis certainement pas le seul à chercher de l’oxygène !
Vous pouvez aussi vous procurer mon petit essai « Soyons écolos ! » en ebook ou papier sur FNAC ou AMAZON.

Lien Permanent pour cet article : http://www.jncarpentier.fr/soyons-ecolos-2/

Nov 22

Loi égalité et citoyenneté

Intervention à l’occasion du projet de loi « égalité et citoyenneté »

Lien Permanent pour cet article : http://www.jncarpentier.fr/loi-egalite-citoyennete/

Articles plus anciens «