Juil 20

Après l’attentat de Nice nous sommes tous légitimement inquiets

 Après le massacre perpétré à Nice, je suis comme les français très inquiet.
Les risques d’attentats demeurent et semblent même changer de nature. En effet si Daesh continue d’organiser des équipes de tueurs, il s’attache aussi dorénavant à encourager l’action individuelle. Peu importe pour lui que des individus psychologiquement perturbés se revendiquent de son idéologie, que des délinquants sans foi ni loi épousent ses thèses, pour lui il n’y a qu’une seule chose qui compte : semer la mort. D’ailleurs Daesh n’a pas revendiqué le massacre de Nice : il a félicité son auteur et a récupéré son action après coup. C’est une nouvelle méthode visant à démultiplier les actes meurtriers.

La deuxième raison de mon inquiétude c’est la tension qui augmente dans le pays suite à la succession d’attaques. Elle risque d’entraîner le délitement de la communauté nationale avec le développement du communautarisme voire pire de violences inter-communautaires. C’est un objectif poursuivi par Daesch pour déstabiliser notre pays.

Dans ce contexte je regrette le cynisme politicien auquel se livrent les leaders de droite. Visiblement ils préparent leurs primaires et la future présidentielle. Alain Juppé, lui même a succombé à cette course à l’échalote. Dés le lendemain de l’attentat de Nice il désigne le responsable : le gouvernement jugé laxiste. Mais pourquoi cette attitude d’un homme qu’on dit raisonnable ? En vérité c’est simple et affligeant : Alain Juppé « court » derrière Nicolas Sarkozy qui lui même court après Marine Le Pen. L’ancien chef de l’Etat quant à lui est visiblement prêt à tous les mensonges pour reconquérir le pouvoir. Et il ne manque pas de toupet lorsqu’il fustige l’insuffisance des moyens déployés par les autorités pour assurer la sécurité des manifestations publiques. C’est pourtant lui qui a supprimé, lorsqu’il était President de la République, des milliers de postes dans l’armée, la police et la gendarmerie, et c’est le gouvernement actuel qui les a rétablis. Dans sa prestation télévisée il a franchi un nouveau cap dans la démagogie. Il nous parle de guerre et ajoute « ce sont eux ou nous ». Mais qui est ce « eux »? On peut redouter – d’autant qu’il nous y a habitué – que pour Mr Sarkozy il s’agisse des musulmans de France. Il sait que cela provoque du trouble, il fait sciemment un amalgame dangereux. C’est irresponsable.

Au final, aujourd’hui j’ai voté sans la moindre hésitation la prorogation de l’état d’urgence. Je préférerais qu’il n’en soit plus question, cela signifierait qu’il n’y a plus de risques terroristes. Malheureusement ce n’est pas le cas. Bien-sûr l’état d’urgence ne peut garantir l’arrêt des attaques terroristes, néanmoins je le crois indispensable. Et à la place qui est la mienne, je veillerai à ce qu’il ne conduise pas à des excès préjudiciables à la qualité de notre démocratie, dont je pense pour l’heure qu’il ne la menace pas.

Lien Permanent pour cet article : http://www.jncarpentier.fr/apres-lattentat-de-nice-nous-sommes-tous-legitimement-inquiets/

Juil 15

Attentat à Nice

deuil nationalUn attentat encore… Horreur totale. Toutes nos pensées vont aux victimes et à leurs familles. Notre pays est de nouveau attaqué, à Nice cette fois-ci.

La Démocratie, la République et la Liberté sont clairement visées par les terroristes en ce jour de fête nationale. Il nous faut rester unis, serrer les rangs et ne jamais baisser les bras, ne jamais courber l’échine. La démocratie et nos valeurs de liberté sont plus fortes que ces fanatiques qui veulent nous faire vivre à genoux.

Vive la République, Vive la France !

Lien Permanent pour cet article : http://www.jncarpentier.fr/attentat-a-nice/

Juil 11

Euro 2016 : des moments conviviaux agréables

Uefa_Euro_2016_Opening_CeremonyComme des millions de gens en France – des milliards à travers le monde – je prends du plaisir à regarder de temps à autre un match de football notamment lors des grandes compétitions internationales où le rôle du collectif et de la solidarité des équipes sont fondamentales.
Alors j’ai aimé l’euro 2016. J’ai aimé l’équipe de France pour son beau jeu et pour la disponibilité de ses joueurs envers le public et les médias. Je salue aussi les commentaires de ces derniers après la finale perdue. Je n’apprécie pas, quand les français gagnent, qu’on les considère comme des sur’hommes ; je déteste, quand ils perdent, qu’on les traite comme des parias.Tel n’a pas été le cas,et c’est tant mieux. J’apprécie aussi la réaction des joueurs français qui ont félicité les vainqueurs.
En finale la sélection nationale s’est inclinée face au Portugal. Bravo pour le parcours de la France ; félicitations à la sélection portugaise.
Enfin j’ai apprécié l’état d’esprit général qui a entouré la compétition sur les divers sites où elle se déroulait. Mise à part, au début, les comportements d’une poignée de voyous, nous avons assisté partout à de très nombreux et très beaux moments de partage, presque de fraternité entre les supporters des nations qui s’affrontaient.C’est très réconfortant.
L’euro s’est achevé le 10 juillet et dans l’actualité un « clou chasse l’autre « à toute vitesse. Nous sommes entrés en période de congés estivales et je forme le voeu qu’ils profitent pleinement à chacune et chacun d’entre-vous,même si je sais que les difficultés de la vie ne permettront pas à tous de partir.
Je souhaite enfin que la période cruciale qui s’ouvrira à la rentrée nous permette, ensemble, de retrouver le chemin de l’espoir, notamment par une décrue confirmée et significative du chômage.
Il y a fort à faire, mais c’est possible. Et pour ma part, dans l’exercice de mes mandats, je compte m’investir sans relâche dans cette tâche.

Lien Permanent pour cet article : http://www.jncarpentier.fr/euro-2016-moment-conviviaux-agreables/

Juil 05

49-3 sur la loi travail : belote et re-belote !

manuel valls 49De nouveau le Premier ministre utilise le 49-3 pour faire passer la loi travail à l’Assemblée nationale. C’est une mauvaise procédure qui met fin à un débat parlementaire très mal engagé dès le départ par Manuel Valls lui-même.

Au final après plusieurs mois d’imbroglios parlementaires, de manifestations, parfois de violences, de psychodrames et autres polémiques, cette loi va donc être validée sans l’accord du parlement et sans le soutien de l’opinion publique. Incroyable…mais vrai !

Lien Permanent pour cet article : http://www.jncarpentier.fr/49-3-loi-travail-belote-re-belote/

Juil 04

Abaissement de la vitesse sur l’A115 : bonne nouvelle pour le cadre de vie des riverains

90 kmA l’instar de plusieurs tronçons d’autoroutes à travers le pays et en Ile de France (cf article dans le Parisien) , la vitesse sur l’autoroute A115 est passée de 110 km/h à 90 km/h.

Cette série de limitation de la vitesse sur certaines portions d’autoroutes en centre urbain est motivée par la volonté de réduire la pollution de l’air et les nuisances sonores.

Je considère que c’est une bonne mesure pour l’environnement et la qualité de vie des habitants. Alors bien-sûr les usagers de la route iront un peu moins vite sur quelques centaines de mètres. Mais cela n’est pas bien grave au vu des bienfaits en matière de santé publique.

De plus dans notre territoire elle satisfait en partie les légitimes revendications des riverains de l’autoroute A115 notamment entre Taverny et Le Plessis-Bouchard que j’avais rencontré durant l’année 2015. Sur cette portion d’autoroute il faut aussi étudier la possibilité de construire un mur anti-bruit.

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://www.jncarpentier.fr/plessis-bouchard-taverny-abaissement-de-vitesse-la115/

Articles plus anciens «